• Le petit poème du Jour 21

    Les lampes allumées
    m'ont toujours apaisée
    Lorsque je crains
    d'arriver à Demain

    je ferme les yeux
    et j'imagine dans la nuit
    une petite lampe qui brille
    jusqu'au matin

    Geraldine

  • Adieu

    Tu m'as annoncé aujourd'hui
    ton prochain départ

    Tu quitteras la ville
    Tu quitteras ma vie

    Et vivre c'est devoir
    se délivrer de l'Espoir

    Geraldine

  • Le Journal d'une fleur

    Dans un bouquet, les fleurs ne meurent pas toutes ensemble.
    Aussi ai-je changé l'eau du vase pour l'oeillet qui veut voir l'aube prochaine.
    L'important n'est-il pas de rendre vivant
    le temps de la Vie?

    Geraldine 

  • D'où viennent les souvenirs?

    De ce visage qu'on a cru reconnaître aujourd'hui?
    De la chambre enfin allumée?
    Du miroir au cadre écaillé?
    De la couverture rouge du grand cahier?

    Je regarde longtemps
    les souvenirs
    Mais ce sont peut-être
    les souvenirs qui me regardent

    Geraldine

  • Le petit poème du Jour 20

    Nous partirons
    ensemble
    au petit jour
    et les chemins
    iront
    où bon
    nous semble
    mon amour

    Geraldine

  • Le petit poème du Jour 19

    Je pense à toi
    sans chagrin
    comme une écolière songe
    à ses anciennes promenades

    dont il ne reste
    qu'un brin de menthe
    sèche
    entre deux pages

    Geraldine

  • Le petit poème du Jour 18

    Si la vie te semble étroite
    porte un poème à ton oreille
    et tu entendras respirer
    l'Infini

    Geraldine

  • La petite pensée du Jour

    Il me semble parfois que les sentiments qui m'assaillent au petit matin -tristesse, désir, espoir, joie...- viennent de plus loin que moi-même et qu'ils vibrent comme la corde oubliée d'un grand instrument.

    Ai-je été là de tout Temps?
    Etais-je déjà là
    avant Moi?

    Geraldine

  • Boire les livres

    Tu aimerais boire les phrases de tes livres les plus chers.

    Mais bois-tu
    le chant des oiseaux, le frisson du vent, le bruissement des branches 
    lorsque tu portes à ta bouche
    une gorgée de cette eau claire
    qui te regarde en riant?

    Dépose les feuillets
    sur le courant de la vie.
    Libère les livres
    et leur murmure
    coulera à Vie.

    Geraldine

  • Le petit poème du Jour 17

    Avance
    coeur ouvert
    dans le silence
    tu trouveras un mot
    pour t'accueillir

    Geraldine