• Le chemin de l'Ami

    L'Ami
    ne t'a pas quitté
    plus tôt

    qu'il n'aurait dû
    Il s'est
    simplement

    avancé
    de quelque temps
    plus loin

    sur votre chemin
    commun
    et il attend

    que tu le rejoignes
    après les jours
    et les nuits

    qui te sont
    dévolus
    -quand tu seras prêt

    à marcher
    jusqu'à Lui
    jusqu'à ce point

    ultime
    où vous toucherez
    sans peine

    vos âmes
    comme jadis
    vos mains

    Géraldine Andrée

  • Deux par deux

    J'ai mangé
    deux macarons
    moelleux

    l'un aux fruits de la passion
    l'autre au chocolat brun
    que j'ai légèrement trempés

    dans une tasse
    de café bien chaud
    avec comme musique

    séraphique
    le concerto
    numéro deux

    en ut mineur
    pour piano
    et orchestre

    de Monsieur
    Rachmaninov
    joué par

    Georges
    Cziffra!
    Le bonheur

    c'est l'art
    de composer
    des accords

    Géraldine Andrée

     

     

     

     

  • L'ouvrage du soir

    Lorsque je travaille
    tard
    le soir

    le visage
    penché
    sur ma table

    je vois
    mon ouvrage
    sous une autre

    lumière
    et je me dis
    que je l'ai réussi

    s'il me regarde
    lui aussi
    dans la nuit

    Géraldine Andrée

  • Sans titre

     

    amour,condition humaine,sentiments

    Comme la lumière
    se métamorphose
    à tout instant

    du jour
    lorsqu'elle se pose
    sur le coeur

    différent
    de chaque chose
    qui t'entoure

    ton âme
    change
    toujours

    Elle précède
    même
    le temps

    Géraldine Andrée 

  • Sans titre

     

    Numériser0006.jpg

    La Vie est
    une maison
    où l'on entre
    puis l'on sort

    en laissant le souvenir
    d'un parfum
    d'une voix
    d'un sourire

    -intangibles
    indices
    qui prouvent
    que l'on a été

    l'hôte
    des Autres

    Géraldine Andrée

  • Le poème libéré

    J'aimerais
    être légère
    comme
    un poème

    ne plus me soumettre
    aux lois
    de la terre
    m'envoler

    loin des âmes
    sans voix
    loin des voix
    sans âme

    dans une nuit
    où brillent
    d'autres lampes
    puis

    revenir
    avec une myriade
    de vers
    dont j'étoilerais

    ta mémoire
    lorsque tu serais
    sans ami
    le soir

    pour qu'à travers
    les yeux des mots
    mon ami
    tu te regardes

    Géraldine Andrée

  • Sans titre

    Ne rien regretter
    Ne rien désirer
    ardemment
    au point
    de s'éteindre
    dans sa quête

    Apprendre
    à vivre
    l'aller
    sans retour
    des nuits
    et des jours

    car nos actes
    sont à la mesure
    de ce que nous sommes
    nous les hommes
    petits comme
    brindilles

    Un astre
    supplémentaire
    peut apparaître
    bien sûr
    au-dessus
    de nos visages

    mais il brillera toujours
    lointain et inaccessible
    à tous nos oracles
    et à la demande
    inquiète
    de nos yeux ouverts

    Ne rien attendre
    Sursis ou pardon?
    Qu'importe!
    Se contenter d'être
    contemporain à toute
    forme de lumière

    Géraldine Andrée

  • Géraldine Andrée

    Le plaisir
    de rentrer du jardin
    mon panier d'osier
    rempli
    de fleurs mouillées
    par la rosée

    de voir ton regard
    me sourire
    à la fenêtre
    et après le signe
    d'un hochement
    de tête

    t'entendre
    crier
    mon prénom

    Géraldine!


    comme si je venais
    à peine
    de naître!

    Je fus alors
    baptisée
    par les gouttes
    de
     rosée
    de ta voix
    qui tombent encore

    dans ma mémoire
    dont j'ai laissé la fenêtre
    ouverte
    dans l'espoir
    de pouvoir
    crier ton prénom

    au temps
    qui t'a cueillie
    et fait disparaître
    en silence
    sous les fleurs
    mouillées,

    Andrée.

    Géraldine Andrée

  • Sans titre

    La poésie
    est la métamorphose
    de chaque instant.

    Géraldine Andrée

  • Notre monde

    Comme il est neuf, notre monde!
    Aujourd'hui,
    une nouvelle pub,
    un nouveau tube,
    un nouveau scoop,
    de nouvelles news!

    Et puis,
    le soleil se couche...

    Demain n'est qu'un autre
    aujourd'hui
    et démodée, la nouvelle pub!
    Plus au goût du jour, le nouveau tube!
    Le scoop n'est plus un scoop!
    Il y a tant d'autres nouvelles news,

    tant de scoops,
    tant de tubes,
    tant de pubs,
    tant de technologies
    dernier cri
    qu'au jour d'aujourd'hui,

    l'on n'entend plus
    le dernier cri
    de notre monde tout neuf
    qui se couche
    si las,
    dépassé,

    trépassé,
    déjà!

    Géraldine Andrée