• N'attends rien...

    N'attends rien lorsque tu ouvres ta fenêtre au petit matin.
    Regarde jouer la lumière, cette blonde fillette, avec le jeune carillon qui sautille en riant jusqu'à chez toi. Ne te demande pas où va ta vie et surtout si elle va tout droit. Contente-toi seulement du bleu du temps quand l'air est clair. Ta victoire est peut-être retardée d'une seule journée.
    En attendant, sois pour toi-même une fenêtre ouverte.

    Géraldine Andrée 

  • Ultime

    La lune dévoile la moitié de son visage. Sous la lampe s'allonge l'ombre de mes mains. Un papillon moucheté voletant devant mes yeux accroche des étoiles au ciel de la page:

    j'ai la certitude de n'avoir vécu tout le jour que pour cette pensée, enclose comme une bille dans la rondeur de cet instant que le temps me dédie en offrande:

    je ne m'endormirai pas sans avoir écrit un poème.

    Géraldine Andrée

  • L'éveil

    Tu aimerais demeurer aujourd'hui dans l'ombre et le silence.
    Mais ton cahier demeure du côté du soleil et des voix.
    Aussi, lève-toi.
    Ouvre la porte sur la cuisine toute fraîche dans la lumière.
    Passe un doigt à travers les noeuds de tes cheveux
    et fais couler l'eau sur les brins d'or du thé.
    Une seule vie en ce jour commence.
    Si tu veux avancer sur la page blanche, il te faut marcher hors de ta chambre.
    Tu ne peux écrire que si tu vis.
    Le sais-tu? Tes pas et tes mots sont amis
    puisqu'ils dénouent ensemble
    les ombres de ton silence.

    Géraldine Andrée

  • Le moment

    Parfois, le moment
    est si pur, si simple,
    que l'on n'attend rien de la Vie,
    sinon qu'un autre moment revienne,

    semblable à celui-ci,
    se précédant
    et se suivant lui-même,
    comme la goutte de pluie.

    Géraldine Andrée