J'écris pour nous

J'écris pour rallumer les fenêtres, ressusciter les feuilles de lierre, poser des gouttes de rosée sur la toile de l'épeire, accrocher une fleur d'hortensia au col de la robe de jadis, aviver l'astre des promenades dans les nuits de l'enfance, faire tourner la clé dans la serrure argentée du jardin promis à la mémoire, inviter les fées à demeurer jusqu'au lendemain.

J'écris pour qu'une étincelle précède chaque instant bientôt feu et anticipe tout soupir.

Voici mes mots, lampes sur vos visages réunis dans l'ombre des dimanches qui s'attardent.
A travers leur lueur, ce sont nos jeunes années qui, ensemble, nous regardent.

 

Géraldine Andrée

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel